1

Les doigts noirs de l’hiver, les étoiles aux fenêtres
Font le deuil de Verlaine, épineux mais si doux
Bien après le soleil, on se souvient du roux
Mais Saint-Germain bleuit, et c’est trop beau peut-être

Chaque soir, mais ce soir il faut les retenir,
Les étoiles aux fenêtres me distraient de l’amour
De la vie, des chemins ; solitude du lourd
Et du moi qui s’essaie en pleurant à écrire.